Découvrez tous
les spectacles de
la saison 15-16 !

en savoir +

 

L'Italie à l'honneur
avec 3 spectacles
en VO

en savoir +

 

Abonnez-vous
en ligne !

en savoir +

 

Ouverture de la saison
le 2 septembre avec “Les
Géants de la montagne”
Pirandello / Braunschweig

en savoir +

 

15 rue Malte-Brun
Paris 20e
01 44 62 52 52

Chargement...

v

X

Artistes associés

En les associant au projet de La Colline pour deux ou trois saisons, il s’agit à la fois de partager leur démarche dans la durée en leur assurant des moyens de production et de leur proposer d’être de véritables collaborateurs artistiques du théâtre.

 
Célie Pauthe

Célie Pauthe, 37 ans, a débuté en créant avec Pierre Baux et Violaine Schwartz Comment une figue de paroles et pourquoi de Ponge. En 2003, elle met en scène Quartett de Müller (Prix de la révélation du Syndicat de la critique), puis monte Bernhard, Bergman, O’Neill dont elle présente en 2011 à La Colline Long voyage du jour à la nuit. Au jeune public, elle offre une pièce contemporaine, Train de nuit pour Bolina de Nilo Cruz. Artiste associée à La Colline depuis 2011, elle y a cosigné en 2012 avec Claude Duparfait Des arbres à abattre d’après Bernhard. En découvrant Yukonstyle dans le cadre du GREC (groupe de réflexion sur les écritures contemporaines), elle a reconnu dans l’écriture de Sarah Berthiaume ce dont elle a elle-même le plus besoin pour faire du théâtre : l’engagement dans l’art comme source de vitalité.


Stanislas Nordey

Stanislas Nordey, 46 ans, est depuis ses débuts un infatigable découvreur de textes. On lui doit la création en France de pièces de Martin Crimp, Roland Fichet, Laurent Gaudé, Jean Genet, Hervé Guibert, Manfred Karge, Jean-Luc Lagarce, Armando Llamas, Magnus Dahlström, Frédéric Mauvignier, Fabrice Melquiot, Heiner Müller, Fausto Paravidino, Pier Paolo Pasolini, Christophe Pellet, Falk Richter, Werner Schwab... Il a aussi mis en scène Koltès, Gabily, Wajdi Mouawad, sans compter ses incursions dans le répertoire. Artiste associé à La Colline depuis 2011, il y a présenté Les Justes de Camus (Prix Lerminier) et Se trouver de Pirandello. Il revient à l’écriture contemporaine en créant Tristesse animal noir d’Anja Hilling, une de ces pièces violentes et poétiques qui, depuis toujours, l’inspirent. En 2013, il sera, avec Dieudonné Niangouna, artiste associé au Festival d’Avignon.

Célie Pauthe
Stanislas Nordey