Bourses de résidence d'artistes

Bourses de résidence d'artistes

Jacques Toja – La Colline

Première édition

Afin d’accompagner le geste de deux jeunes artistes et contribuer à leur bonne insertion professionnelle, dès janvier 2020 et pour six mois, La Colline – théâtre national accueille dans le cadre des bourses de résidence d’artistes Jacques Toja – La Colline à destination d’un duo auteur.e/comédien.ne, les lauréats de l’édition 2020. Cette initiative s’inscrit dans le projet de son directeur, Wajdi Mouawad, de faire de La Colline un « lieu de naissances des paroles d’aujourd’hui ».

Près de deux cents duos ont répondu à ce premier appel à projets lancé à l’été 2019. Quinze d’entre eux ont rencontré le jury composé d’Arnaud Antolinos – secrétaire général, Nathalie Cabrera – directrice déléguée de la Maison Jean Vilar, Claire David – directrice des éditions Actes Sud-Papiers, Virginie Licastro – directrice du mécénat, Wajdi Mouawad – directeur du théâtre.

Les lauréats de cette première édition* : Marin Fouqué et Arthur Guillot

Marin Fouqué et Arthur Guillot

Marin Fouqué, 28 ans, écrivain, poète sonore, performer, est diplômé du master création littéraire de l’Université de Cergy-Pontoise et de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, spécialisation performance orale. Son premier roman, 77 publié en septembre 2019 aux Éditions Actes Sud, donne voix à la jeunesse périurbaine.

Arthur Guillot, 28 ans, comédien, auteur et metteur en scène s’est formé au conservatoire du 13e arrondissement de Paris. Il a notamment écrit, mis en scène et interprété le spectacle Les Vivants et les Morts au Théâtre El Duende à Ivry-sur-Seine en 2018 et au Lavoir moderne parisien en 2019. Il est également assistant à la mise en scène auprès d’Igor Mendisjky, en 2018 avec Le Maître et Marguerite de Boulgakov créé au Théâtre de la Tempête ainsi que sur sa création 2020, Les Couleurs de l’air.

La résidence

La résidence permettra notamment aux lauréats de bénéficier d’une rémunération basée sur les grilles du jeune théâtre national (JTN) pendant six mois, de jouir des espaces de travail du théâtre, de présenter différentes étapes de recherche à des publics, tout en bénéficiant d’un accompagnement personnalisé. Le programme détaillé de la résidence sera élaboré avec les lauréats et communiqué ultérieurement.

Modalités de résidence

De janvier à juin 2020, chaque lauréat recevra une bourse de 2400 € brut sous forme de salaire (CDD ou CDDU selon le statut).
Le duo pourra bénéficier de salles de travail.

    C'est la possibilité de :

    • se consacrer à un projet artistique durant 6 mois
    • être épaulés par des artistes et d’autres professionnels du spectacle vivant
    • bénéficier d'un environnement de travail professionnel
    • découvrir les corps de métier d'un théâtre national 
    • prendre part, si le duo le souhaite à des activités du théâtre (actions de médiation, lectures, rencontre, etc.).

    Ce n'est pas :

    • exclusivement réservé à la création d'un seul en scène > le comédien.ne accompagne l'auteur.e durant toute la durée de la résidence dans une volonté d'échange et d'enrichissement du travail d'écriture par le jeu
    • une aide à la production d'un spectacle 
    • une mise à disposition d'un logement

    Pour être candidat.e, il convient de remplir les conditions suivantes :

    • proposer un projet à développer au cours de la résidence ;
    • postuler en duo auteur.e/comédien.ne ;
    • avoir moins de 30 ans au 1er janvier 2020 pour chaque artiste ;
    • s’engager à être disponible la durée de la résidence (sans pour autant renoncer à toute autre activité).

    Ces bourses sont financées par la dissolution de la Fondation Jacques Toja pour le théâtre au bénéfice de La Colline. Après une carrière de plus de 30 ans en tant que comédien, Jacques Toja (1929-1996) crée en 1983 la première fondation dédiée exclusivement à l’art dramatique.
    Durant 35 saisons, celle-ci fut un outil au service du maintien et du renouvellement du répertoire en apportant une aide à la création à plus de 160 spectacles.

    *Afin de respecter l’équité de traitement des candidatures, les membres du jury susceptibles d’avoir collaboré précédemment avec un artiste auditionné ou d’être en situation d’intérêt se sont engagés à se retirer des délibérations concernées.