Anna Nozière est née en 1972. Elle a 13 ans lorsqu’elle joue et met en scène pour la première fois, dans un village de 800 habitants, en limousin. Des tréteaux, une bétaillère transformée en coulisses, des phares de voitures soudés à d’énormes boîtes de conserve en guise de projecteurs et de poursuites - que manipulent en direct des techniciens assis sur des chaises d’arbitre de tennis, avec des gants de cuisine pour se protéger de la chaleur ! -, une console d’éclairage fabriquée par le génie du coin avec un programmateur de lave linge et des boutons-poussoirs de vieilles Citroën… sont la marque de fabrique de sa troupe d’adolescents.

Nul ne se doute alors que cette aventure humaine et théâtrale se renouvellera chaque année et durera presque vingt ans : du groupe - peu à peu dispersé - est resté un noyau dur, passionné, dont le travail évolue dans une rigueur croissante (formation des comédiens, concours d’intervenants extérieurs), des liens de plus en plus étroits avec sa région, des invitations à venir en France, puis à l’étranger.

En parallèle, Anna Nozière s’associe à des travaux professionnels et expérimente la fonction de metteur en scène au sein de travaux collectifs, puis plus personnels, dans des propositions dont la singularité assumée enchante la presse et le public. Enfin, forte de ce parcours qu’elle qualifie de «grand chantier d’apprentissage», elle décide de créer en son nom.

En 2005, elle! engage son projet avec l’écriture de Les Fidèles, Histoire d’Annie Rozier, un texte burlesque et intime, lauréat à l’unanimité de l'aide à la création du CNT en 2007 et bénéficiaire du Soutien de la SACD à l'auteur, publié aux Solitaires Intempestifs, point de départ d’un montage de production qu’elle passera trois ans à défendre, et qui aboutira grâce au soutien sans faille du CDN de Sartrouville, enfin de la Comédie de Reims, de l’OARA et du Théâtre national de Bordeaux.

Elle met en scène Les Fidèles en octobre 2010 (création au TNBA), fédérant autour de son projet des artistes aux parcours multiples, avec lesquels elle travaille pour la première fois. Le spectacle est sélectionné par chartre interrégionale de l’ONDA, Arcadi, l’OARA, l’ODIA Normandie et Réseau en scène Languedoc-Roussillon et est sélectionné! pour le festival Impatience de l’Odéon édition 2011 Il partira ensuite en tournée 2011/12 pour 9 représentations.

La Petite, sa nouvelle pièce est créee à La Colline le 27 septembre 2012 pour 27 représentations.