jeune troupe de La Colline

février - décembre 2022

1ère promotion avec Maïté Bufala, Delphine Gilquin, Tristan Michel, Anna Sanchez, Merwane Tajouiti, Gabriel Washer

coordination artistique Lucie Digout

 

J’ai foi en cette émulation, qui donnera à la troupe la possibilité de créer, d’expérimenter. J’ai vraiment espoir que chacun se révèle et donne envie aux suivants de créer quelque chose à leur tour.

Wajdi Mouawad

genèse & intention

Trois mois d’occupation du théâtre par un mouvement de jeunesse étudiante ont fait émerger le projet de jeune troupe de La Colline, dont l’ambition est de soutenir les artistes naissants et favoriser leur insertion professionnelle. L’idée est que les six comédiennes et comédiens s’emparent du panel  d’outils et de possibles qu’offre La Colline, comme un espace d’émulation individuelle et collective. En effet, nombre de jeunes sortant d’école méconnaissent la réalité d’un théâtre, comment il se compose et fonctionne, ce qui en germe.

En immersion au cœur de l’institution pendant près d’une année, il s’agit donc d’en saisir davantage les enjeux. Contribuer aux créations, développer leurs projets propres, assister ou contribuer à l’ensemble des activités, permet de favoriser les rencontres, de créer un espace d’émulation et fabriquer un terreau pour l’avenir.

candidatures

Afin de privilégier le talent au parcours, la démarche s’est voulue  égalitaire et anonyme, sans exigence de formation, ni même de demande de CV ni courrier, avec pour seule condition d’être réservée aux moins de 30 ans.

Le processus s’est déroulé en deux étapes : l’envoi par les candidats d’une vidéo comprenant une lecture d’un extrait de texte et une réponse personnelle à la question « Croire en quoi ? ».

1800 capsules ont ainsi été visionnées par Lucie Digout, coordinatrice artistique du projet, qui a retenu dix-huit candidats pour participer à un stage de trois jours à La Colline en décembre 2021, à la suite duquel une audition devant un jury a permis de choisir paritairement six jeunes talents. Six comédiennes et comédiens ont alors été engagés pour dix mois rémunérés sur la base de la grille du Jeune Théâtre National.

 

accompagnement

L’idée motrice de cette première promotion réside tant dans la diversité et la complémentarité des propositions faites à la Jeune Troupe que dans l’accompagnement des désirs qui émanent naturellement d’eux. Ainsi, le programme se compose pour partie de leur histoire en tant qu’individus, en tant que troupe, de ce que La Colline leur propose et les invite à inventer. 

Des échanges privilégiés avec chacun des services du théâtre sont régulièrement organisés, qu’il  s’agisse d’assister aux réunions qui régissent l’actualité, de bénéficier de modules de sensibilisation aux aspects techniques, d’appréhender divers corps de métier, de suivre le groupe des lecteurs, d’animer ou d’élaborer des projets d’accompagnement artistique et culturel à destination des publics.

La collaboration artistique se déploie quant à elle sur plusieurs niveaux. Chacun dispose de la possibilité de s’émanciper dans sa pratique artistique et de poursuivre son propre chemin de recherche. En plus des sessions de laboratoire en autonomie spécifiquement aménagées, un accompagnement régulier et personnalisé par Lucie Digout et Wajdi Mouawad leur est proposé. Selon les cas, ce suivi pourra faire l’objet de présentation de maquettes ou d’étapes de travail.

Collectivement, ils s’investissent dans un processus de recherche auprès de Lucie Digout et bénéficient de la présence des artistes accueillis ou proches de La Colline pour suivre auprès d’eux masterclass et répétitions; permettant à la fois de nourrir leur intérêt, d’entretenir la dynamique de groupe et de faire émerger un geste, une parole incarnée.

En tant que professionnels, ils sont également associés à des projets de création, au jeu, à la mise en scène ou en dramaturgie, en fonction de leurs aspirations. Ainsi la troupe sera directement impliquée lors des spectacles de l’automne : Et pourquoi moi je dois parler comme toi ? d’Anouk Grinberg mis en scène par Alain Françon, un spectacle déambulatoire du collectif OS’O, Racine carrée du verbe être de Wajdi Mouawad.

programme 2022

Février

  • laboratoire de recherche dirigé par Lucie Digout
  • rendez-vous immersifs auprès du personnel du théâtre

Mars

  • masterclass animée par Oriol Broggi, directeur artistique de La Perla 29
  • lectures lors des Rencontres européennes de la création artistique

Avril

  • résidence de création auprès de Khalil Cherti, réalisateur
  • interventions lors de l’Agora jeunesse

Mai

Juin

  • interventions lors de l’événement À la vie à la mort
  • participation aux productions du théâtre – répétitions

Automne

  • participation aux productions du théâtre – représentations

- Tristan Michel, assistant à la mise en scène dans Et pourquoi moi je dois parler comme toi ?

- Maïté Bufala, Delphine Gilquin, Anna Sanchez, Merwane Tajouiti, comédiens dans Racine carrée du verbe être

- Gabriel Washer, comédien dans Boulevard Davout

Hiver

  • répétitions et restitution des projets personnels et collectifs