Points de non-retour [Trilogie]

texte et mise en scène Alexandra Badea

du 12 janvier au 6 février 2022

La trilogie est présentée en version intégrale samedi à 14h30 et dimanche à 12h

et chaque spectacle en semaine à 20h30, Thiaroye mercredi, Quais de Seine jeudi et Diagonale du vide vendredi.

 

Alors qu’elle prenait part à la cérémonie de naturalisation qui lui attribua officiellement la nationalité française, Alexandra Badea fut interpellée par cette remarque de l’officier d’état civil « À partir de ce moment vous devez assumer l’histoire de ce pays avec ses moments de grandeur et ses zones d’ombre. » Comment dénouer les nœuds de l’histoire, ces « points de non-retour », sources de blessures et de divisions de la société française ?

Dans une fresque déployée en trois parties, l’autrice metteuse en scène met au centre ces oubliés du passé, traversant une histoire contemporaine de la France coloniale résolument universelle. Explorant ses récits manquants pour questionner les silences et les non-dits de notre mémoire collective, elle présente aujourd’hui Thiaroye et Quais de Seine dans une nouvelle mise en scène, le dernier opus Diagonale du vide et une version intégrale de sa trilogie débutée en 2018 à La Colline.

 

calendrier

Points de non-retour [Thiaroye] mercredi à 20h30 
Points de non-retour [Quais de Seine] jeudi à 20h30 
Points de non-retour [Diagonale du vide] vendredi à 20h30
Points de non-retour [Trilogie] samedi à 14h30 et dimanche à 12h • tarifs préférentiels 3 spectacles

 

Les samedis et dimanches lors de l’intégrale de la trilogie Points de non-retour, les spectateurs sont invités à partager tout une journée de théâtre. Rythmée par deux entractes, cette épopée théâtrale s’accompagne de moments hybrides où repas et boissons chaudes dialoguent avec des interludes musicaux et la consultation d’archives sur l’histoire coloniale de la France.

en savoir plus

filet long

 

[Thiaroye]

les mercredis à 20h30 • durée 1h35
les samedis à 14h30 et dimanches à 12h, la trilogie est présentée en version intégrale  • durée 7h avec 2 entractes

réserver

Points de non-retour [Thiaroye]

Premier opus de la trilogie Points de non-retour, [Thiaroye] commence par une histoire d’amour. Celle d’Amar et de Nina, qui se rencontrent en France dans l’après-mai 68. Amar est né au Sénégal en 1940, juste après la réquisition de son père, tirailleur sénégalais, parti combattre l’ennemi nazi aux côtés des Français. Ce père ne rentrera jamais et les recherches de sa mère resteront vaines. Nina, jeune femme originaire d’Europe de l’Est, porte elle-aussi les marques de l’exil et les blessures de la guerre. Tous deux décident de retracer l’histoire de ce père dont le fil s’est arrêté à Thiaroye. Trente ans plus tard, Nora, jeune journaliste, se voit confier la réalisation d’une émission radiophonique portant sur ce massacre oublié. Elle plonge dans les archives où s’entremêlent dépositions des descendants des victimes, réflexions d’historiens et de sociologues, jusqu’à découvrir le témoignage d’Amar. Voulant alors le retrouver, sa quête la conduira jusqu’à Biram, fils d’Amar. De l’autre côté de la France, Régis découvre à la mort de son grand-père un journal qui retrace son parcours pendant la guerre. Autant de personnes et d’intimes qui tentent de déterrer, de composer et de réconcilier les vérités de l’Histoire qui ont meurtri trois générations.

avec Amine Adjina , Madalina Constantin , Stéphane Facco, Kader Lassina Touré, Sophie Verbeeck, Alexandra Badea

scénographie Velica Panduru
création sonore Rémi Billardon
création lumières Sébastien Lemarchand
assistanat à la mise en scène Hannaë Grouard-Boullé
réalisation du documentaire radio Nedjma Bouakra
intervenantes du documentaire Elsa Dorlin, Armelle Mabon, Françoise Vergès
direction de production Emmanuel Magis (Mascaret production)

Points de non-retour [Thiaroye]

Photos © Pascal Gély

production

Hédéra Hélix, Mascaret

coproduction La Colline – Théâtre national, La Comédie de Béthune – CDN, Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale de Beauvais, Scène nationale d’Aubusson, Maison de la culture de Bourges Scène nationale.

avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France, de la Région Hauts-de-France et du Séchoir, Scène conventionnée de Saint-Leu (La Réunion).

L’Arche est éditeur et agent théâtral des textes d’Alexandra Badea.

Alexandra Badea est artiste associée au Théâtre du Beauvaisis, Scène nationale.

édition

Le texte Points de non-retour [Thiaroye] est paru à L’Arche Éditeur en septembre 2018.

Le spectacle a été conçu à La Colline en septembre 2018 et recréé en novembre 2021 à la Maison de la culture de Bourges.

filet long

 

[Quais de Seine]

les jeudis à 20h30 • durée 1h40
les samedis à 14h30 et dimanches à 12h, la trilogie est présentée en version intégrale  • durée 7h avec 2 entractes

réserver

Points de non-retour [Quais de Seine]

Deuxième opus de la trilogie Points de non-retour, [Quais de Seine] met en lumière les rapports de domination de la colonisation en plongeant dans l’intériorité de Nora empêchée et étouffée par des secrets de famille. Accompagnée d’un thérapeute, elle accède peu à peu à ce passé interdit, s’appuyant sur des bribes de souvenirs et de rêves. Des images apparaissent, des mots surgissent. Elle décide d’en apprendre davantage sur l’histoire de ses grands-parents tombés dans l’engrenage de l’Histoire et découvre alors les événements de la nuit du 17 octobre 1961 sur les quais de la Seine, où des milliers d’Algériens – hommes, femmes et enfants –, dont Irène et Younès, manifestent pacifiquement dans les rues de Paris contre le couvre-feu qui leur est imposé par le gouvernement et le préfet de police. La contestation sera violemment réprimée : 11 000 personnes sont arrêtées, parquées dans des stades, emmenées dans des sous-sols, battues, torturées, certaines assassinées et jetées dans la Seine. Deux récits se tissent autour de Nora dans la suite de ce puzzle narratif.

 

avec Amine Adjina, Madalina Constantin, Kader Lassina Touré, Sophie Verbeeck, Alexandra Badea

voix Corentin Koskas et Patrick Azam
scénographie Velica Panduru
création lumières Sébastien Lemarchand assisté de Marco Benigno
création sonore Rémi Billardon
assistanat à la mise en scène Hannaë Grouard-Boullé
dramaturgie Charlotte Farcet
collaboration artistique Amélie Vignals
construction du décor Ioan Moldovan / Ateliers Tukuma Works
direction de production Emmanuel Magis (Mascaret production)

 

Points de non-retour [Quais de Seine]

Photos © Pascal Gély

production

Hédéra Hélix, Mascaret

coproduction La Colline – Théâtre national, La Comédie de Béthune – CDN, Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale de Beauvais, Scène nationale d’Aubusson, Maison de la culture de Bourges Scène nationale.

avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France, de la Région Hauts-de-France et du Séchoir, Scène conventionnée de Saint-Leu (La Réunion).

L’Arche est éditeur et agent théâtral des textes d’Alexandra Badea.

Alexandra Badea est artiste associée au Théâtre du Beauvaisis, Scène nationale.

édition

Le texte Points de non-retour [Quais de Seine] est paru à L’Arche Éditeur en 2019.

Le spectacle a été conçu le 5 juillet 2019 au Festival d’Avignon et recréé en novembre 2021 à la Maison de la culture de Bourges.

filet long

 

[Diagonale du vide]

les vendredis à 20h30 • durée 1h55
les samedis à 14h30 et dimanches à 12h, la trilogie est présentée en version intégrale  • durée 7h avec 2 entractes

réserver

 

Points de non-retour [Diagonale du vide]

Troisième opus de la trilogie Points de non-retour, [Diagonale du vide] convoque la mémoire des « enfants de la Creuse », ces jeunes Réunionnais déracinés entre 1963 et 1982 pour repeupler les zones rurales de la métropole. Autour d’eux s’articulent d’autres histoires d’enfants abandonnés dans des foyers : enfants d’immigrés nord-africains, enfants d’ouvriers ou mineurs qui se retrouvent du jour au lendemain dans une violente précarité en raison de la fermeture de certaines branches de l’industrie.

Nora, personnage récurrent de la trilogie, réalise un documentaire, prétexte pour mieux appréhender le passé caché de son père. Elle décide de réunir trois pupilles de la nation dans le foyer où son propre père a résidé trente années auparavant pour recueillir leur parole. À la fois émouvants et violents, leurs témoignages expriment une colère refoulée qui interroge la responsabilité de l’État, notre responsabilité individuelle, et les notions de complicité ou d'indifférence.

équipe artistique

texte et mise en scène Alexandra Badea

avec Amine Adjina, Madalina Constantin, Kader Lassina Touré, Véronique Sacri, Sophie Verbeeck et Alexandra Badea

scénographie, costumes Velica Panduru
création lumières Sébastien Lemarchand 
création sonore Rémi Billardon
création vidéo Jonathan Michel
assistanat à la mise en scène Hannaë Grouard-Boullé
collaboration à la scénographie Cosmin Florea
construction du décor Ioan Moldovan / Ateliers Tukuma Works
direction de production Emmanuel Magis (Mascaret production)

Diagonale du vide

Photo © Pascal Gély

Diagonale du vide

Photo © Pascal Gély

production

Hédéra Hélix, Mascaret

coproduction La Colline – Théâtre national, La Comédie de Béthune – CDN, Théâtre du Beauvaisis - Scène nationale de Beauvais, Scène nationale d’Aubusson, Maison de la culture de Bourges Scène nationale.

avec le soutien de la DRAC Hauts-de-France, de la Région Hauts-de-France et du Séchoir, Scène conventionnée de Saint-Leu (La Réunion).

L’Arche est éditeur et agent théâtral des textes d’Alexandra Badea.

Alexandra Badea est artiste associée au Théâtre du Beauvaisis, Scène nationale.

 

édition

Le texte Points de non-retour [Diagonale du vide] est paru en janvier 2022 à L’Arche Éditeur.

Le spectacle a été créé le 8 novembre 2021 à la Scène nationale d’Aubusson.

Photos © Pascal Gély
see all the pictures

Programme des week-ends

au bar-restaurant du théâtre La Gamelle des cheffes

  • Sessions acoustiques : chants traditionnels algériens - voix, flûte et derbouka

Musicienne diplômée de l’Université de musique et des arts de Munich et ancienne Jeune reportrice de La Colline, Anna Oustinov nous livre une réinterprétation des classiques de la musique châabi, aux côtés d'Abderrahmane Mameri, chanteur et musicien algérien.

samedi à 16h25 

  • La mezzanine du Petit théâtre se transforme en salon lecture avec tapis et coussins.

Envie de bouquiner, d’écouter un podcast, de jouer une partie de baby-foot ? Bienvenues et bienvenus à l’espace entracte, conçu avec les autrices de l’hiver en partenariat avec la médiathèque Marguerite Duras et la Gamelle des cheffes

  • Cantine gourmande et solidaire La Gamelle des cheffes

Goûter oriental : thé à la menthe + baklava à 4 €

Goûter gourmand : chai tea latte OU café latte + part de cheesecake à 7 €

Halte parfumée : soupe du jour + dessert à 7€

Halte gourmande : thali végétarien ou viande + dessert à 12€

réserver

programme samedi et dimanche

  

 

sur la route 

Maison de la culture de Bourges – Scène nationale 

du 24 au 27 novembre 2021, création de la trilogie Points de non-retour 

Comédie de Béthune – CDN

les 2 et 3 décembre 2021 [Diagonale du vide] 
le 4 décembre 2021 [Thiaroye] suivi de [Quais de Seine]

Théâtre du Beauvaisis – Scène nationale

les 9 et 10 décembre 2021 [Diagonale du vide]
le 11 décembre 2021 [Quais de Seine] suivi de [Diagonale du vide]

documents

discover