Au creux de l'oreille Acte II

Murmurer à l’esprit la liberté de l’évasion   
quand le corps est contraint
.

Jane Birkin, marraine du projet

Le lundi 23 mars 2020, une semaine après la décision gouvernementale de confinement généralisé mettant à l’arrêt la cité et ses théâtres, naissait dans le secret d’une Colline dispersée une aventure singulière et inédite. Une bande de poissons-pilotes menée par Wajdi Mouawad s’était donné pour but de répondre en acte(s) à la question posée par Friedrich Hölderlin : À quoi bon des poètes en temps de détresse ? En effet, si elle ne pouvait pas soigner à la place des soignants, ne devait-elle pas être de ces petits poissons qui tentent de guider à travers la peur, à tenir l’effort et l’isolement, qui susurrent à l’oreille pour rappeler que nous restons toujours humains et en vie ?

 

L’initiative se prolonge aujourd'hui dans des établissements de santé franciliens (hôpital, EHPAD, établissement psychiatrique). Chaque semaine depuis avril 2021, un groupe de lecteurs-comédiens et lectrices-comédiennes va à la rencontre de spectateurs-auditeurs et spectatrices-auditrices, partageant poèmes, chansons, textes de romans et de théâtre par le biais d’un appel téléphonique.


De quelques minutes à une demi-heure, avec l’aide des équipes de santé et d’animation des centres partenaires, chaque personne bénéficie d’une rencontre humaine et poétique pour tenter de briser les distances, d’enchanter le quotidien.


Le groupe d’artistes-lecteurs et lectrices, composé de Lina Alsayed, Baptiste Carrion-Weiss, Louisa Chas, Léa-Surya Diouf, Cécile Feuillet, Sébastien KheroufiJocelyn Lagarrigue, Victor de OliveiraChloé Ploton, Valérie Vogt, et Maïté Bufala, Delphine Gilquin, Tristan Michel, Anna Sanchez, Merwane Tajouiti, Gabriel Washer de la Jeune Troupe de La Colline, conçoit des cycles de lectures pour les bénéficiaires de cinq structures de santé partenaires :

  • Foyer d’Accueil Médicalisé - Résidence Le Maine. Situé dans le XIVème arrondissement, c’est un foyer d’accueil médicalisé destiné aux personnes de plus de 20 ans (sauf dérogation). Il accueille des personnes gravement handicapées et propose un accompagnement médical accompagné d’une aide éducative pour favoriser l’autonomie des résident et résidentes.

  • EHPAD La Maison de l’Érable Argenté – Clamart Lieu d’accueil et d’accompagnement médicalisé, La maison de l’Érable Argenté est un établissement associatif à but non lucratif d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Elle dispose de 110 places.

  • Clinique du Bois d’amour – Drancy. Établissement de soins de suite et de réadaptation (SSR), la clinique assure une prise en charge dans trois grands pôles d’activités : les soins de suite gériatriques, les soins de suite cancérologiques et les soins de suite polyvalents.

  • EPHAD Bastille – Groupe VYV. Établissement privé à but non lucratif situé dans le XIème arrondissement, il propose l’accueil de personnes âgées dépendantes, et  notamment de personnes souffrant de Alzheimer dans une section spécialisée.

  • GHU Psychiatrie et Neurosciences Unité d’hospitalisation Avron. Unité d’hospitalisation temps plein située dans le XXème arrondissement, l’établissement possède trente-six lits adaptés à divers degrés de prise en charge, destinés à des patients en souffrance psychique.
     

Ils et elles ont également participé au projet :

Les lectrices et lecteurs :

  • Charlotte Farcet, Mélanie Traversier, Leïla Muse, Jordan Rezgui et Antoine De Toffoli

Les établissements de santé :

  • EHPAD File-Etoupe – Montlhéry EHPAD ; EHPAD Le Manoir – Montgeron ; Établissement public de santé Barthélémy-Durand ; EHPAD Esterel – Colombes ; Hôpital Necker-Enfants malades – Paris Hôpital de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris ; Hôpital Gustave-Roussy – Villejuif.

 

avec le soutien de


Rivage investment logo

Paroles d'auditrices et d'auditeurs

Merci de me faire rêver. Ici on ne rêve pas. Mais moi j’aime beaucoup la poésie.

Marie-Thérèse, 90 ans, résdente à l’Ehpad La Maison de l’érable argenté

 

Merci pour cette lecture, j’ai l’impression maintenant de vous connaître. Quelque chose s'est créé entre nous, quelque chose de vrai et de rare.

Monique, 92 ans, auditrice-spectatrice

 

C’est précieux de nous faire rêver, voyager avec les textes. Cela me rappelle mes souvenirs de voyages et de paysages lointains. J’ai habité plusieurs îles de l’Océan Indien puis en Martinique… et finalement, à Madagascar, mon île préférée.

Colette, 91 ans, résidente à l’Ehpad La Maison de l’érable argenté 

Paroles de lectrices et de lecteurs

C'est agréable d'être l'oreille aussi quand on pensait être la langue ! 

Baptiste Carrion-Weiss, comédien, lecteur à l’Hôpital Gustave Roussy

 

J’ai lu à Marie-Thérèse les trois premiers chapitres du Gardien de troupeau de Fernando Pessoa. Elle a beaucoup aimé et, pour me remercier, m’a dit un poème d’Alfred de Vigny en y mettant tout son cœur. J’ai adoré… 


Valérie Vogt, comédienne, lectrice à l’EHPAD La Maison de l’Erable argenté

 

J’ai lu un passage sur l’Ethiopie à Karine, qui m’a confié ne plus partir en voyage. Par cette lecture, c’est comme si nous avions voyagé ensemble en Ethiopie durant 30 courtes minutes. Cela l’a beaucoup émue… Et moi aussi. 


Sébastien Kheroufi, comédien, lecteur au Foyer d’Accueil Médicalisé – Résidence Le Maine

voir toutes les photos