avec Chaillot - Théâtre national de la Danse
This is how you will disappear

conception, mise en scène, chorégraphie et scénographie Gisèle Vienne

du 6 au 15 janvier 2023 au Grand Théâtre

en coréalisation avec Chaillot – Théâtre national de la Danse

du mercredi au samedi à 20h30, le mardi à 19h30 et le dimanche à 15h30
• durée 1h15

La vie passée, les arbres tombés, les amours bannies ne nous apparaissent pas dans la clarté sculptée des choses connaissables. Quelle nuit et quelle lumière se sont-elles nouées pour nous cacher et nous donner l’ardeur de ce temps ?

Édouard Glissant,

"La Case du commandeur"

Créé pour le Festival d’Avignon en 2010, This is how you will disappear est une allégorie contemporaine au cœur d’une immense forêt où se déploient des phénomènes météorologiques qui bouleversent espace, perception et sensations. Incarnant la contradiction des modèles contemporains, trois personnages surgissent pour représenter, tour à tour l’autorité, la perfection et la ruine. Leurs rapports sont chargés d’une violence latente, jusqu’à ce que tout se dérègle, que la beauté devienne chaos.

This is how you will disappear présente le déploiement des systèmes de domination et cherche à décoder nos idéaux culturels et canons de beauté nous entraînant aux seuils de l’inconnu, de l’effroi et du désir. Pour la première présentation de son travail à La Colline, la metteuse en scène, chorégraphe et plasticienne Gisèle Vienne propose aux spectateurs une expérience complète.

équipe artistique

conception, mise en scène, chorégraphie et scénographie Gisèle Vienne
créé en collaboration avec et interprété par Jonathan Capdevielle, Nuria Guiu Sagarra et Jonathan Schatz

création musicale Stephen O’Malley, Peter Rehberg
remix, interprétation Stevidophen O’Malley
texte et paroles de la chanson Dennis Cooper
lumières Patrick Riou
sculpture de brume Fujiko Nakaya
vidéo Shiro Takatani
stylisme et conception des costumes José Enrique Oña Selfa
fauconnier Patrice Potier - Les Ailes de l’Urga
remerciements pour leurs conseils à Anja Röttgerkamp et Vilborg Àsa Gudjónsdóttir
conception des poupées Gisèle Vienne
construction des poupées Raphaël Rubbens, Dorothéa Vienne-Pollak, Gisèle Vienne
reconstitution des arbres et conseils Hervé Mayon - La Licorne Verte
évidage et reconstitution des arbres François Cuny - O Bois Fleuri, les ateliers de Grenoble
création maquillages, perruques, coiffures Rebecca Flores
programmation vidéo Ken Furudate
ingénierie brume Urs Hildebrand
réalisation des costumes Marino Marchand
réalisation du sol Michel Arnould et Christophe Tocanier
traduction des textes de l’américain au français Laurence Viallet

Plusieurs scènes du spectacle peuvent heurter la sensibilité de certains publics, notamment les plus jeunes. 

production

DACM

coproduction Festival d’Avignon, Le Quartz – Scène nationale de Brest, Festival Tokyo, Steep Slope Studio – Yokohama, Festival steirischerherbst - Graz, Comédie de Caen – Centre dramatique national de Normandie, Centre dramatique national d’Orléans – Loiret, Kyoto Experiment Festival avec le soutien de Saison Foundation & EU / Japan Fest, BIT Teatergarasjen – Bergen, Göteborg Dans & Teater Festival, Kampnagel / Hamburg, The National Theatre – Oslo, Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort dans le cadre de l’accueil studio, Centre chorégraphique national de Grenoble dans le cadre de l’accueil studio, Résidence-association Art Zoyd Studios, Le Phénix – Scène nationale de Valenciennes, NXTSTP – programme Culture de l’Union européenne

avec le soutien de Dance Reflections by Van Cleef & Arpels, Japan Foundation through the Performing Arts JAPAN program, ville de Grenoble, Étant donnés, the French-American Fund for the performing arts, a program of FACE, DICREAM ministère de la Culture, Culturesfrance et la ville de Grenoble, dans le cadre de la convention Culturesfrance-Ville de Grenoble, service culturel de l'Ambassade de France à Tokyo, SACD dans le cadre de son Fonds Musique de Scène, Conseil général de l’Isère

remerciements à l’Institut franco-japonais de Tokyo et à la Villa Kujoyama, à l’Institut franco-japonais du Kansai-Kyoto

 

 

Logo chaillot

 

Van cleef dance and reflections

 

document

© Silveri
voir toutes les photos
découvrir aussi
Je pars sans moi
Isabelle Lafon
17 janvier — 12 février
en savoir plus
Grief and Beauty
Milo Rau
19 janvier - 5 février
en savoir plus
Familie
Milo Rau
28 janvier - 19 février
en savoir plus