création 
Molly S.

de Brian Friel, conception et mise en scène Jorge Lavelli

du 20 février au 12 avril 1997 au Petit Théâtre

A Ballybeg, en Irlande. Molly, quarante ans, est presque aveugle depuis l’âge de dix mois. Elle s’est crée un univers où la vision devient accessoire : Molly sait reconnaitre les plantes à l’odeur et au toucher, les gens au rythme de leur démarche, au son de leur voix. Son mari, Frank, chômeur, autodidacte, fasciné par les problèmes philosophiques que pose la cécité, est convaincu que Molly pourrait recouvrer la vue. Le docteur Rice, un ophtalmologue brillant dont la carrière a été brisée par le départ de sa femme, accepte de l’opérer : le cas Sweeney le fait rêver à un retour triomphal dans le cercle de ses ex-collègues. C’est peut être finalement Molly qui tient le moins à cette opération : comment apprendre à voir ? Le « pays de la vision » ne sera-t-il pas celui de l’exil ?
Pour raconter cette expérience médicale et psychologique, Brian Friel a choisi la forme originale du récit alterné : les trois personnages prennent la parole tout à tour, sans jamais dialoguer directement. Trois versions, trois « visions » qui permettent de reconstruire le passé et les rêves de chacun, et aussi de réfléchir sur la « différence », sur les rapports de la vision et de la connaissance, et sur la perception de la réalité.

équipe artistique

de Brian Friel 

texte français Alain Delahaye 

conception et mise en scène Jorge Lavelli 

assistante à la mise en scène Christine Seghezzi

scénographie Pace 

costumes Françoise Tournafond 

lumière Jacky Lautem 

avec Patrick Chesnais, Michel Duchaussoy, Caroline Sihol

Photo © Laurencine Lot
voir toutes les photos

documents

découvrir aussi
Tous des oiseaux
Wajdi Mouawad
5 décembre — 30 décembre
2017 - 2018
en savoir plus
Dormir 100 ans
Pauline Bureau
11 décembre — 23 décembre
2017 - 2018
en savoir plus
Concert - Musique originale de Tous des oiseaux
Eleni Karaindrou
17 décembre — 17 décembre
2017 - 2018
en savoir plus