Pulsion

de Franz Xaver Kroetz, mise en scène André Wilms

du 18 novembre au 19 décembre 1999 au Grand Théâtre

A la question : est-ce que Pulsion est une pièce sur l’amour et l’érotisme ou l’impossibilité des deux, Kroetz répondait qu’il s’était efforcé de rendre compte de la «diversité des réactions humaines. Les personnages ne doivent pas être des monstres. Voir et faire cela serait une faute.»
Sous-titrée «comédie populaire», la pièce se passe dans une exploitation horticole en Bavière à côté d’un cimetière. Elle parle d’amour, de sexe, de politique et de travail. C’est un cauchemar léger, une «farce» du refoulé, la chronique drôle et impitoyable d’un certain fascisme ordinaire.

équipe artistique

de Franz Xaver Kroetz 

mise en scène André Wilms 

collaboration artistique Martine Colcomb 

scénographie et lumière Klaus Grünberg

costumes Elisabeth Tavernier 

son Bernard Jamond 

avec André Baeyens, Brigitte Catillon, Evelyne Didi, Charlie Nelson

Photo © Laurencine Lot
voir toutes les photos

production

Coproduction Théâtre National de la Colline, TNP Villeurbanne, Théâtre National de Strasbourg

documents

découvrir aussi
Tous des oiseaux
Wajdi Mouawad
5 décembre — 30 décembre
2017 - 2018
en savoir plus
Dormir 100 ans
Pauline Bureau
11 décembre — 23 décembre
2017 - 2018
en savoir plus
Concert - Musique originale de Tous des oiseaux
Eleni Karaindrou
17 décembre — 17 décembre
2017 - 2018
en savoir plus