1934 Naît à Londres (quartier populaire de Holloway).
1939-1945 Subit les bombardements de Londres.
Années 50 Quitte l’école à quinze ans. Service militaire dans les forces d’occupation à Vienne. Se forme en autodidacte. Envoie ses premières pièces au Royal Court à Londres.
1965 William Gaskill met en scène Sauvés au Royal Court (interdite par la censure, la pièce sera pourtant jouée partout dans le monde les années suivantes).
1972 Bond s’éloigne du Royal Court qui avait créé Les Noces du papeSauvésAu petit matinLearLa Mer
1973 Met en scène sa pièce Lear au Burgtheater de Vienne.
1977 La Royal Shakespeare Company lui commande et crée The Bundle ; Bond commence à diriger des ateliers dans diverses universités.
1978-1982 Met en scène La Femme et Été au National Theatre ; Restoration avec la RSC.
1983 Soumet l’« improvisation de Palerme » à des étudiants siciliens, amorce l’écriture des Pièces de guerre.
1985 Met en scène Pièces de guerre avec la RSC, quitte les répétitions. S’éloigne des scènes institutionnelles britanniques, travaille fréquemment avec des amateurs.
1990-1991 Parution de Notes sur le postmodernisme et Commentaire sur les Pièces de guerre. Bond n’est pratiquement plus joué en Angleterre, il écrit pour la télévision.
1994 Après la création de La Compagnie des hommes, Alain Françon monte Pièces de guerre (au Festival d’Avignon). Débuts d’un dialogue qui donnera lieu à six autres spectacles.
1995 Écrit Auprès de la mer intérieure, commande de la compagnie de théâtre jeune public Big Brum (écrira pour eux 6 pièces, dont Si ce n’est toi).
1996 Met en scène La Compagnie des hommes à la RSC.
1998 Achève Le Crime du XXIe siècle, première d’une série de six pièces qui observent les maux au présent à la lumière du futur.
1999 Écrit Les Enfants à la demande d’une école de Cambridge, accepte depuis d’écrire fréquemment pour des écoles.
Années 2000 Publication de La Trame cachée, important recueil de textes théoriques. Suit les créations de ses pièces partout dans le monde et dirige des ateliers.
2006 Inscription des Pièces de guerre au programme du Baccalauréat théâtre en France. Naître et Chaise sont créées par Alain Françon au Festival d’Avignon. Bond interdit au Royal Court de reprendre Sauvés pour l’anniversaire de sa fondation.

Œuvres publiées en français

Théâtre

L’Arche Éditeur, Paris
Les Noces du pape (1962), texte français Georges Bas, suivi de Sauvés (1964), texte français Jérôme Hankins, 1997.
Au petit matin (1965-1967), texte français G. Bas, 1999.
Lear (1969-1971), texte français G. Bas, suivi de La Mer (1971-1972), texte français J. Hankins, 1998.
Bingo, scènes d’argent et de mort (1973), texte français J. Hankins, coll. « Scène ouverte », 1994.
Le Fou (1974), texte français G. Bas, coll. « Scène ouverte », 2001.
La Femme (1974-1977) et textes annexes, texte français G. Bas, 2006.
Été (1980-1981), texte français Jean-Louis Besson et René Loyon, 1991.
Pièces de guerre, vol. I, 1 : Rouge, noir et ignorant (1983), 2 : La Furie des nantis (1983), texte français Michel Vittoz, 1994.
Pièces de guerre, vol. II, 3 : Grande Paix (1985), texte français M.Vittoz, 1994.
Jackets ou la Main secrète (1986), texte français Malika B. Durif, 1992.
La Compagnie des hommes (1987-1990) (1re version), texte français M. B. Durif, 1992 ; (Dans la compagnie des hommes, 2e version, texte français M.Vittoz, inédit).
Maison d’arrêt (1990), texte français Armando Llamas, 1993.
Mardi (1993), texte français J. Hankins, suivi de l’essai L’Enfant dramatique, texte français Pascale Balcon, coll. « Scène ouverte », 1995.
Check-up (1997), montage de textes réalisé par Carlo Brandt, texte français Christel Gassie, Laure Hémain, Corinne Mara-Le Gac et M.Vittoz, avec des photographies de Jean Mohr, 1997.
Café (1994), texte français M.Vittoz, coll. « Scène ouverte », 2000.
Auprès de la mer intérieure (1995), texte français Catherine Cullen et Stuart Seide, coll. « Scène ouverte », 2000.
Le Crime du XXIe siècle (1997-1998), texte français M.Vittoz, coll. « Scène ouverte », 2000.
Onze Débardeurs (1995), texte français J. Hankins, précédé de Les Enfants (1999), texte français C. Cullen et S. Seide, coll. « Scène ouverte », 2002.
Si ce n’est toi (2000), suivi de Chaise (2000) et de Existence (2001), texte français M.Vittoz, 2003.
Naître (2002-2003), texte français M.Vittoz, 2006.
La Petite Électre (2004), suivi de Le Numéro d’équilibre (2003) et de La Pierre (1976), texte français J. Hankins, 2006.

Autres éditions

Sauvés, texte français Céline Rodes et Emmanuelle de Lesseps, Christian Bourgois Éditeur, Paris, 1972.
Demain la veille, texte français Éric Kahane, Éditions Gallimard, coll. « Théâtre du monde », Paris, 1970.
Route étroite vers le Grand Nord (1968), texte français E. Kahane, Christian Bourgois Éditeur, 1970.
Lear, texte français Simone Benmussa et Marie-Claire Pasquier, Christian Bourgois Éditeur, 1975.
L’Imbécile, texte français Claude Yersin, Comédie de Caen, coll. «Textes et documents », 1979.
La Chatte anglaise (1983), texte français Céline Zins, Éditions G. Billaudot, Paris, 1984.

Écrits sur le théâtre

Commentaire sur les Pièces de guerre et le Paradoxe de la paix (1991-1994) :
Commentaire sur les Pièces de guerre (1991), texte français G. Bas / La Paix (1994), texte français M.Vittoz et L. Hémain, 1995 / Notes sur le post-modernisme (1989), texte français M. B. Durif, L’Arche Éditeur, 1995.
« L’examen attentif du visage humain », essais, poèmes, lettres et entretiens choisis et traduits par Martine Million, in Théâtre/Public, mai-juin 1993.
L’Énergie du sens (2 vol. : I, Lettres ; II, Poèmes et essais), ouvrage dirigé par J. Hankins, texte français G. Bas, Séverine Magois et J. Hankins, Éditions Climats / Maison Antoine Vitez, Montpellier, 1998 (1 vol., 2000).
La Trame cachée (2000), texte français G. Bas, S. Magois et J. Hankins, L’Arche Éditeur, 2003.

 

Œuvres publiées en anglais

Théâtre

Éditions Methuen, Londres (sauf mention contraire)
Œuvres complètes, 7 vol. :
I : Author’s notes : On Violence / Saved / Early Morning / The Pope’s Wedding, 1977 (1991).
II : Introduction / Preface to « Lear » / Lear / The Sea / Narrow Road to the Deep North / Black Mass (1970) / Passion (1971), 1978 (1991).
III : Four Pieces / Introduction to « Bingo » / Bingo, Scenes of Money and Death / Introduction to « The Fool » / The Fool, Scenes of Bread and Love / Clare Poems / The Woman, Scenes of War and Freedom / Poems, Stories and Essays for « The Woman » / Stone (1976), 1987 (1991).
IV : The Worlds with The Activists’ Papers / Restoration (1980) / « Restoration » Poems and Stories / Summer / « Summer » Poems, 1992.
V: The Bundle (1978) / Human Cannon (1985) / Jackets or the Secret Hand / In the Company of Men, 1996.
VI : Choruses from « After the Assassinations » (1983) /War Plays / Commentary on «War Plays », 1998.
VII : The Crime of the Twenty-first Century / Olly’s Prison / Coffee, 2003.

Éditions séparées (seuls sont mentionnés les textes inédits en français)

We Come to the River, Action for Music in Two Parts and Eleven Scenes (1972- 1974), livret d’opéra pour Hans Werner Henze, 1976.
A-A-America ! (1976).
Dereck (1982), 1983.
September (1990), in Two Post-modern Plays, 1990.

Écrits sur le théâtre

The Hidden Plot, Notes on Theatre and the State, 2000.
Selection from Edward Bond’s Notebooks 1959-1980, 2000.
Selection from Edward Bond’s Notebooks 1980-1995, 2001.
Edward Bond and the Dramatic Child : Edward Bond’s plays for young people, David Davis éd.,Trentham Books Limited, Staffordshire, 2005.

Poésie

Theatre Poems and Songs, 1978.
Poems 1978-1985, 1987.

Correspondance

Letters, selected and edited by Ian Stuart, vol. I-IV,Harwood Academic Publishers, Amsterdam, vol. I, 1994 ; vol. II, 1995 ; vol. III, 1996 ; vol. IV, 1998 ; vol.V, Routledge, Londres/New York, 2001.

Théâtre inédit

People (2004-2005).
The Under Room (2005), création Chris Cooper, Big Brum Theatre in Education, Birmingham, octobre 2005.

archives
Café
texte Edward Bond
mise en scène Alain Françon
archives
Naître
texte Edward Bond
mise en scène Alain Françon
archives
Mardi
texte Edward Bond
mise en scène Claudia Stavisky
archives
Dans la compagnie des hommes
texte Edward Bond
mise en scène Alain Françon