Les Imprudents

d'après les dits et écrits de Marguerite Duras

mise en scène Isabelle Lafon

du 6 au 23 janvier 2022

le mardi à 19h, du mercredi au samedi à 20h et le dimanche à 16h

durée 1h30 - Petit Théâtre

Je représente ce que toute une partie de vous refuse : l’incohérence, l’indiscrétion, l’orgueil, la vanité, l’engagement politique naïf, la violence désordonnée, le refus catégorique, le manque de ménagements, la méchanceté. Je pourrais ne pas m’arrêter. Avec tout ce bordel que je trimballe, je fais des livres.

Marguerite Duras

Lettre à Alain Resnais, 29 janvier 1969

« Juste vous dire vite qu’en janvier nous jouerons Les Imprudents à La Colline.
Juste vous dire encore plus vite qu’il s’agit de Marguerite Duras l’inlassable questionneuse.
Juste vous dire encore, encore plus vite, qu’un jour elle a interviewé un dompteur et lui a dit : « il me semble que si j’étais vous, je serais imprudente et j’ouvrirais la cage »
C’est quoi l’imprudence ?
C’est quoi votre imprudence ?

Et si on imaginait que je vous pose la question et vous pourriez vous-mêmes élargir le cercle et la poser à votre tour à des personnes que vous choisiriez, à des personnes de tout âge, de tout bord, de toutes origines.
Juste vous dire encore, encore, encore plus vite, qu’il s’agit aussi d’André qui est mineur dans le Pas-de-Calais, de Liliane serveuse à la cafétéria de la mine, de Lolo Pigalle stripteaseuse, de Daphné lycéenne et bien d’autres qui ont eu affaire aux questions de Duras, à des questions qui entament, des vraies questions.

Juste vous dire encore, encore, encore et encore plus vite qu’il y a moi et aussi mes questions, mes doutes, mes envies et Margo ma chienne d’un an et quatre mois.

Et doucement ralentir pour vous chuchoter à l’oreille une imprudence :
Je me suis dit en travaillant ce spectacle : pourquoi fait-on des débats après les spectacles ? Des rencontres où on ne se parle jamais vraiment ?
Et si on se voyait avant ? Et si on se posait à notre tour des questions, comme Marguerite Duras savait si bien le faire, à d’autres, à nos proches, à nos lointains, à nos opposés ?
Des groupes de questionneurs et de questionneuses. »
_
Isabelle Lafon, novembre 2021

équipe artistique 

d’après les dits et écrits de Marguerite Duras
mise en scène Isabelle Lafon
avec Pierre-Félix Gravière, Johanna Korthals Altes, Isabelle Lafon

lumières Laurent Schneegans
assistanat à la mise en scène Jézabel d’Alexis
administration Daniel Schémann

 

Photos © Marie Clauzade
voir toutes les photos

Rencontre

« Préambules » avec Isabelle Lafon

La comédienne et metteuse en scène invite curieuses et curieux, voisins, voisines, spectateurs de La Colline ou non à se retrouver le temps d’un échange convivial. Il s’agira d’aller autrement à la rencontre de l’autre, d’emprunter la manière de questionner de Marguerite Duras. Non pas l’écrivaine mais l’intervieweuse attentive. Oser se parler librement et rire aussi.

 

samedi 18 décembre à 16h autour d'un goûter
entrée libre sur réservation

 

Podcast "Au fil des classes"
avec la créatrice sonore Mélanie Péclat

« La vie des autres » : interviews intimes par les étudiants du Lycée Blomet à Paris

S’inspirant du large corpus transmis par Isabelle Lafon, dix étudiants d’hypokhâgne sont allés à la rencontre d’inconnus, proches de leur établissement, un sans domicile fixe, un gardien d’immeuble et responsable de SAV, une résidente d’un EHPAD pour recueillir leur parole.
Les six réalisations sonores sont à écouter sur Soundcloud.

« L’exploration sincère » : fiction radiophonique avec les élèves du Lycée technique Jules-Richard à Paris

À partir des romans L’Amant de Marguerite Duras et La Chaleur de Victor Jestin, les élèves de première Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D) ont réalisé une fiction radiophonique autour de la question du désir de lire. La création radiophonique est à écouter sur Soundcloud.

Rencontre et bibliothèque

« Marguerite Duras : un bleuet carnivore »

avec Isabelle Lafon et les étudiants de l’association interuniversitaire Opium Philosophie
samedi 8 janvier à 15h30

Isabelle Lafon reviendra sur la genèse du spectacle et la place donnée aux archives et à la recherche collective lors de cette création. Elle dialoguera également avec les étudiants autour de la figure de l'écrivaine.

115, rue de Bagnolet – Paris 20e à la médiathèque Marguerite Duras
entrée libre sur réservation contactez-nous@colline.fr

réserver

production

Compagnie Les Merveilleuses

coproduction

La Colline – théâtre national, Le Printemps des Comédiens, Théâtre Dijon-Bourgogne Centre dramatique national, Compagnie Les Merveilleuses

La compagnie Les Merveilleuses est conventionnée par le ministère de la Culture – DRAC Île-de-France.

Le spectacle a été créé le 18 juin 2021 au Printemps des Comédiens. 

documents

​​​​​

découvrir aussi
The Interrogation
Edouard Louis - Milo Rau
18 mai — 24 mai
2022
en savoir plus
Le Nouvel Évangile
Milo Rau
19 mai — 23 mai
2022
en savoir plus
Tous des oiseaux
Wajdi Mouawad
31 mai — 25 juin
2022
en savoir plus