Oreilles tombantes, groin presque cylindrique

de Marcelo Bertuccio, mise en scène Michel Didym

du 11 au 21 décembre 2007

Depuis que sa mère est morte, une femme surveille les alentours. Parce que quelqu’un, la nuit, attaque sa porcherie et tue ses cochons, elle ne sort plus. Se sentant menacée, elle ne répond plus au téléphone ni à l’interphone. Mais pour se rassurer et se sentir vivante, elle parle et parle encore.
Additionnez télévision, recettes de cuisine, huîtres cuites dans leur jus, bouillon de porc, rôdeurs nocturnes, un saule envahi par des pipistrelles, Dracula, Anaximandre, Héraclite, un fusil qui glisse des mains, des cochons morts, vivants ou surgelés, des appels téléphoniques, des coups de sonnette intempestifs, un mixer, une mère morte, et ainsi de suite… Dans ce lieu, on a peur de l’inconnu, on est armé, on tire sur tout ce qui bouge, on croit être cerné par la violence extérieure, on a renoncé aux contacts humains et on mange…

équipe artistique

de Marcelo Bertuccio 

texte français Armando Llamas 

mise en scène Michel Didym 

scénographie Laurent Peduzzi 

lumière Paul Beaureille

création sonore Benoît Faivre 

costume Cidalia da Costa 

avec Catherine Matisse

voir toutes les photos

production

Compagnie Boomerang
La Compagnie Boomerang est subventionnée par le Conseil Régional de Lorraine, la DRAC Lorraine et le Conseil Général de Moselle

documents

découvrir aussi
Tous des oiseaux
Wajdi Mouawad
5 décembre — 30 décembre
2017 - 2018
en savoir plus
Dormir 100 ans
Pauline Bureau
11 décembre — 23 décembre
2017 - 2018
en savoir plus
Concert - Musique originale de Tous des oiseaux
Eleni Karaindrou
17 décembre — 17 décembre
2017 - 2018
en savoir plus