création
Petit Eyolf

de Henrik Ibsen, mise en scène Alain Françon

du 1er mars au 6 avril 2003 au Grand Théâtre

reprise du 03/02 au 19/02/2004

Y aurait-il ici dans la maison quelque chose qui ronge ?

Henrik Ibsen

Depuis quelques années déjà, peut-être depuis l’accident dont le petit Eyolf a été la victime, Rita Allmers sent que son mari lui échappe. Allmers, tout juste rentré de voyage, lui annonce une « transformation » qui n’est pas celle qu’elle aurait pu souhaiter. Il renonce à écrire le livre sur la « responsabilité humaine » qui était l’œuvre de sa vie pour se consacrer entièrement à son fils, petit Eyolf, qu’il a le sentiment d’avoir négligé. « Peut-être Ibsen n’a-t-il jamais autant que dans cette lutte obscure et trouble entre amour conjugal et amour maternel et paternel sondé l’abîme de la vie », écrit Claudio Magris à propos de cette œuvre curieusement méconnue parmi celles du dernier cycle d’Henrik Ibsen.

équipe artistique

de Henrik Ibsen 

texte français Michel Vittoz 

mise en scène Alain Françon 

décor Jacques Gabel 

lumière Joël Hourbeigt 

musique Gabriel Scotti 

costumes Patrice Cauchetier 

conseil chorégraphique Caroline Marcadé 

avec la collaboration de Nathalie Pédron 

avec Jacques Bonnaffé, Valérie de Dietrich, Jany Gastaldi, Antoine Mathieu, Dominique Valadié

Photo © Pascal Victor / Artcomart
voir toutes les photos

production

Théâtre National de la Colline

documents

 

    découvrir aussi
    Tous des oiseaux
    Wajdi Mouawad
    5 décembre — 30 décembre
    2017 - 2018
    en savoir plus
    Dormir 100 ans
    Pauline Bureau
    11 décembre — 23 décembre
    2017 - 2018
    en savoir plus
    Concert - Musique originale de Tous des oiseaux
    Eleni Karaindrou
    17 décembre — 17 décembre
    2017 - 2018
    en savoir plus