Al Atlal Chant pour ma mère

un spectacle de Norah Krief

du 1er au 13 juillet 2021 au Petit Théâtre

du lundi au samedi à 19h - durée 1h

représentation douce lundi 12 juillet

يدي قلطأ يتيرح ينطعأ

ائيش تيقبتسام تيطعأ يننإ

Rends-moi ma liberté, défais mes liens

J’ai tout donné, il ne me reste plus rien.

Ibrahim Nagi

Al Atlal

Norah Krief interprétait en 2016 un extrait du chant d’Oum Kalsoum Al Atlal en ouverture de Phèdre(s) mis en scène par Krzysztof Warlikowski. Cette expérience a résonné pour la comédienne et chanteuse comme un appel, appel à la mémoire et au souvenir de sa propre mère, juive tunisienne immigrée dans la banlieue parisienne, qui fredonnait souvent cet air, mythique dans tout le Maghreb et le Moyen-Orient. Écho à la nostalgie d’un pays perdu et aux souvenirs d’enfance longtemps réprimés, Norah Krief, accompagnée de musiciens, rend un hommage à sa mère, aux déracinés et à leurs descendants.

 

Le spectacle sera également présenté à la MC93 Bobigny du 24 septembre au 2 octobre 2021.

équipe artistique

un spectacle de Norah Krief

d’après le poème d’Ibrahim Nagi 

chanté par Oum Kalsoum

sur une musique de Riad Al Sunbati

avec Norah Krief, Frédéric Fresson, Lucien Zerrad ou Antonin Fresson, Mohanad Aljaramani ou Hareth Mhedi

écriture et dramaturgie Norah Krief et Frédéric Fresson

musique Frédéric Fresson, Lucien Zerrad et Mohanad Aljaramani

collaboration artistique Charlotte Farcet

traduction Khaled Osman

regard extérieur Éric Lacascade

lumières Jean-Jacques Beaudouin

scénographie et costumes Magali Murbach et Malgorzata Szczesniak

son Olivier Gascoin avec Yohann Gabillard

coaching chant oriental Dorsaf Hamdani

collaboration live et machines Duma Poutet aka (Otisto 23)

remerciements à Eric Wittersheim et Marie Descourtieux de l'Institut du monde arabe

Photo © Jean-Louis Fernandez
voir toutes les photos

production

La Comédie de Valence – CDN Drôme-Ardèche, Compagnie Sonnets

coproduction 

Comédie de Béthune – Centre dramatique Hauts-de-France, Compagnie Lacascade
avec le soutien de la DRAC Île-de-France, La Colline – théâtre national, Institut Français Royaume-Uni

 

diffusion-production RUSTINE - bureau d'accompagnement artistique

création

Le spectacle a été créé en mai 2017 au Festival Passages à Metz et au Festival Ambivalence(s) à Valence.

 

document

représentation douce

Lundi 12 juillet, La Colline propose une « représentation douce » du spectacle visant à faciliter la venue au théâtre de personnes dont la situation de handicap (polyhandicap, troubles du spectre autistique, handicap mental, handicap psychique, maladie d’Alzheimer…) peut entraîner des comportements atypiques pendant la représentation. Avec ce dispositif d’accueil inclusif bienveillant et détendu, les codes traditionnels du spectacle sont assouplis et chacun peut profiter de la pièce et vivre ses émotions sans crainte du regard des autres.

informations : Johanne Peyras


 

découvrir aussi
Sœurs
Wajdi Mouawad
17 juin — 10 juillet
2021
en savoir plus