création
Una costilla sobre la mesa : Padre

présentation de Sacher-Masoch Le Froid et le cruel ou la question de la ressemblance

texte, mise en scène, scénographie, costumes et jeu Angélica Liddell

du 10 janvier au 7 février 2020 au Grand Théâtre

du mercredi au vendredi à 20h30, le mardi à 19h30

spectacle en espagnol surtitré en français

le spectacle est présenté en alternance avec Una costilla sobre la mesa : Madre

Je ne vois rien du monde visible.

Angélica Liddell

Una costilla sobre la mesa

À la suite de Madre, Angélica Liddell crée Padre, hommage à son père lui aussi disparu. Très gravement malade petit enfant, celui-ci a toujours été considéré comme rescapé. Angélica Liddell interroge la réalité de la vie par la religion et le dogme de la résurrection par la philosophie, convoquant notamment sur scène la pensée de Gilles Deleuze.

Comme toujours dans l’écriture d’Angélica Liddell, c’est dans l’expérimentation du plateau que l’écriture prend sa forme à travers l’addition des sensations, visuelles, sonores, performatives, orales, qui donnent naissance au lien entre le spectateur et le spectacle, lien toujours sacré, empreint d’un cérémonial qui appelle brutalement à l’éveil de la vie intérieure.

équipe artistique

texte, mise en scène, scénographie, costumes et jeu Angélica Liddell

avec Angélica Liddell et Camilo Silva

assistanat à la mise en scène Borja López

lumières Jean Huleu

son et vidéo Antonio Navarro

production Gumersindo Puche  

Image © Angelica Liddell
voir toutes les photos

production

Iaquinandi, S.L.

coproduction

La Colline – théâtre national, Teatros del Canal, Madrid

partenaires média du spectacle

découvrir aussi
Data Mossoul
Joséphine Serre
18 septembre — 12 octobre
2019
en savoir plus
L'Animal imaginaire
Valère Novarina
20 septembre — 13 octobre
2019
en savoir plus
Points de non-retour [Quais de Seine]
Alexandra Badea
7 novembre — 1 décembre
2019
en savoir plus