Au creux de l'oreille

Du 16 mars au 7 mai, 250 artistes amis de La Colline ont offert au téléphone des lectures de poésie, de théâtre, de littérature ou de musique, quelques minutes ou plus… Investis bénévolement dans cette initiative, c'est grâce à leur engagement que ces instants murmurés ont été de vrais rendez-vous artistiques et humains.

Témoignages de lecteurs

Ces appels qui font du bien d’un bout à l’autre du téléphone vont me manquer.

Raphaëlle Spagnoli, comédienne

 

Avec Laurent, jeune homme en lycée professionnel, vivant dans un foyer, ne maîtrisant pas parfaitement le français, nous sommes rester 1h15, ensemble, une bien belle aventure téléphonique et poétique.

Ce jeune homme était attentif, curieux, intéressé et vraiment je persiste et signe, la culture peut sauver le monde. Une piste à creuser vraiment, semer des mots et de la poésie là où  cela semble aride.

Valérie Vogt, comédienne

 

J’ai passé un moment au téléphone avec Bakary, jeune homme attentif et très souriant. Il m’a d’abord demandé s’il devait prendre des notes pendant la lecture, je lui ai dit que non, que je l’appelais pour lui lire un poème, je lui ai parlé de ce que La Colline avait mis en place avec « Au creux de l’oreille » et un peu de mon métier. Nous avons ensuite échangé sur sa formation, son apprentissage du français qu’il semblait déjà bien maîtriser.
Je lui ai lu un poème de Jacques Prévert :
Pour faire le portrait d’un oiseau extrait de Paroles. J’entendais son sourire pendant la lecture.
Nous avons ensuite discuté du poème qu’il a trouvé « super génial », puis je lui ai présenté succinctement Prévert. Je m’apprêtais à raccrocher quand il m’a dit: « c’est tout ? C’est déjà fini ? ». Je lui ai demandé s’il voulait un autre poème, il a répondu: « oh oui ce serait vraiment génial ». Je lui ai alors lu
Départ extrait de Poèmes perdus de Léopold Sédar Senghor. Après un long silence, Bakary m’a dit: « c’est très beau, j’ai beaucoup aimé » et a ajouté qu’il voudrait bien lire seul ces poèmes, je lui ai fait parvenir par mail. Il a précisé que ce serait super qu’il puisse les lire parce que « là il apprend le français en regardant des dessins animés au foyer mais que les poèmes c’est bien aussi pour apprendre ».

Céline Langlois, comédienne

 

Ce drôle de frémissement avant l’appel, l’inconnu auquel succède la rencontre, et ces moments si riches et touchants me manquent déjà.

Véronique Müller, comédienne

 

Aujourd'hui, j'ai lu Balzac, merveilleuse Eugénie Grandet et Huguette Bertrand, poétesse du Québec. A chaque fois des silences épais, émus et sensibles."

Sophie Millon, comédienne et chanteuse

 

A la lecture des derniers mots, je n'ai pas pu rompre le silence, je voulais préserver l'émotion de l'auditrice.

Brigitte Guedj, comédienne

 

Je suis un poisson pilote. J’ai cette chance. Vraiment. Action simple vous direz, mais une action qui fait un bien immense. Aux autres mais aussi à moi.

Marie-Josée Bastien, comédienne, autrice et metteure en scène

 

J'ai choisi de proposer la correspondance épistolaire entre Albert Camus et René Char parce qu'ils sont tous deux résistants et nous sommes dans une période de résistance. On a besoin de revenir à des figures comme celles-là.

Claude-Bernard Perot, comédien

 

Au théâtre, le spectateur partage le même espace que l’acteur. Même si les interlocuteurs sont nombreux, ils partagent leur souffle, la chaleur aussi, l’espace-temps nous réunit. Avec l’initiative « Au creux de l’oreille », l’intention est très claire : un échange de personne à personne. L’adresse, l’écoute : grâce à la voix, tout est très incarné jusqu’à l’accident de lecture, le fait de bafouiller ; c’est irremplaçable.

Joséphine Serre, comédienne, autrice et metteure en scène

 

Comme le dit si bien la poète Hélène Dorion : ...il y a quelqu’un au bout des mots... Contrairement à nous, les mots ne sont pas confinés, la parole voyage librement et se glisse au creux de l’oreille.

Marie-Josée Bastien et Linda Laplante

 

J’ai eu la chance de participer à l’aventure des poissons pilotes, d’avoir des « petits rendez-vous amoureux », comme j’aime les appeler, et de partager de beaux moments de poésie et de joie avec tous ces gourmands de murmures.

Heidi Johansson, comédienne

Avec nos partenaires

Au creux de l'oreille" a également été mené avec différents partenaires de l'équipe de relations publiques du théâtre (écoles, associations du champs social, maison de retraite)

 

Murielle Faure, enseignante de français au lycée Jean-Marie Vianney à La Croix-Saint-André a proposé à ses élèves de CAP Mécanique de participer à l'aventure "au creux de l'oreille".

Certains élèves étaient inquiets sur leur capacité de compréhension du français. Je les ai rassurés en leur disant que les acteurs étaient particulièrement bienveillants et qu'en aucun cas le projet était de les mettre en difficulté au contraire… ce RDV devait être un plaisir !

J'ai donc eu en visio les élèves qui ont eu le plaisir de recevoir des lectures…. Figurez vous que Laurent a souhaité lire à la classe le poème de Prévert qui lui a été lu… La grasse matinée de Prévert…il a fait cela avec le ton et une certaine éloquence, je ne vous cache pas … mon émotion et leurs émotions… et lors de la prochaine visio  c'est Romain  qui veut nous lire La lettre à Lou qui lui a été proposée…!!!

avec les artistes : Emmanuel Besnault, Sarah Brannens, Lucie Digout, Camille Durand Tovar, Jade Fortineau, Maxime Le Gac-Olanié, Céline Langlois, Wajdi Mouawad, Paul Toucang, Victor de Oliveira et Valérie Vogt

 

Vanessa Lucadou du Centre communal d'actions sociales de l'Hay-les-Roses et Seval Özmen de la Maison nationale des artistes de Nogent-sur-Marne ont permis à de nombreuses personnes âgées et à leur auxiliaire de vie de profiter de cette initiative.

avec les artistes : Hélène Alexandridis, Sarah Brannens, Jean Yves Chillot, Maruschka Detmers, Camille Durand Tovar, Maxime Le Gac-Olanié, Juliette Forin, Jade Fortineau, Jocelyn Lagarrigue, Emmanuel Lepoutre, Julie Moulier, Lisa Otjacques, Antoine Prudhomme de la Boussinière, Stanislas Perrin, Simon Rembado, Joséphine Serre, Mélanie Traversier, Valérie Vogt et Thomas Zuani

Néanmoins, l’expérience que j’ai vécue à travers ce spectacle n’avait rien d’avant gardiste au vu de ce que le Théâtre de la Colline a proposé pendant le confinement. Je donnais mon numéro de téléphone par mail et un jour, un comédien bénévole m’appela et me lut un texte, au creux de l’oreille. Qui l’eut cru ? Alors comme ça, le théâtre pouvait aussi se permettre de s’affranchir de cette dimension fondamentale de la présence ? Je ne voulais pas y croire et pourtant, moi et ce comédien, nous partagions un espace et un temps semblable et par dessus tout, nous étions profondément seuls l’un et l’autre. Cette initiative de La Colline résolvait toute la problématique de mon travail. De chez moi, j’étais protégée d’une expérience trop bouleversante tout en étant intimement sollicitée par le comédien lui-même. Je n’étais plus voyeuse mais écouteuse, attentive des moindres fêlures de sa voix. Les maladresses de son corps n’avaient aucune chance de trahir les intentions de l’auteur. Lui et moi n’étions que concentrés sur les mots, au plus proche de l’auteur et moi au plus proche du comédien. Quoi de plus intime qu’une voix ? Si l’on dit souvent que le corps parle beaucoup, on oublie souvent qu’il n’y a rien de plus parlant qu’une voix.

extrait d'un devoir sur "Les limites du théâtre" par une élève de terminale du Lycée Victor Hugo à Paris

Merci !

De nombreux artistes programmés à La Colline et amis du théâtre ont répondu présents à l’appel de Wajdi Mouawad, lui-même aussi lecteur, qu’ils en soient remerciés :

Tous des oiseaux de Wajdi Mouawad
Jérémie Galiana, Victor de Oliveira

Notre innocence de Wajdi Mouawad
Emmanuel Besnault, Sarah Brannens, Maxence Bod, Theodora Breux, Lucie Digout, Jade Fortineau, Julie Julien, Maxime Le Gac Olanié, Stéphie Mazunya, Hatice Ozer, Arthur Perole, Lisa Perrio, Simon Rembado, Pascal Sangla, Paul Toucang et Yuriy Zavalniouk

Fauves de Wajdi Mouawad
Ralph Amoussou, Jérôme Kircher, Norah Krief

Mort prématurée d’un chanteur populaire dans la force de l’âge de Wajdi Mouawad
Cyril Anrep, Marie-Josée Bastien, Valérie Blanchon, Gilles David de la Comédie-Française, Charlotte Farcet, Arthur H, Pascal Humbert, Isabelle Lafon, Jocelyn Lagarrigue, Linda Laplante, Patrick Le Mauff

À la vie à la mort 
Myriam Boyer, Philippe Calvario, Stéphane Facco, Nancy Huston, Daniel San Pedro, Anne Théron, Mélanie Traversier 

La Maison
Julien Gaillard

Data Mossoul de Joséphine Serre
Camille Durand-Tovar, Estelle Meyer, Joséphine Serre

Héritiers de Nasser Djemaï
Coco Felgeirolles, Sophie Rodrigues, Chantal Trichet

Anne-Marie La Beauté de Yasmina Reza
André Marcon

Les Innocents, Moi et l’Inconnue au bord de la route départementale de Peter Handke, mis en scène par Alain Françon
Alain Françon, Pierre-François Garel, Yannick Gonzalez, Guillaume Levêque, Gilles Privat, Sylviane Simonet, Dominique Valadié

Et pourquoi moi je dois parler comme toi ?
Anouk Grinberg

Les Étoiles de Simon Falguières
Edouard Eftimakis, Simon Falguières, Stanislas Perrin

Le Petit Poucet de Simon Falguières
Simon Falguières, Louis de Villers

Artistes amis de La Colline

Hélène Alexandridis, Pascale Arbillot, Catherine Arditi, Gwenaëlle Aubry, Bérengère Basty, Mohamed Belhadjine, Jane Birkin, Dominique Blanc de la Comédie-Française, Romane Bohringer, Christophe Brault, David Brémaud, Anne Brochet, Zoé Bruneau, Sandrine Brunner, Geoffrey Carey, Lise Castonguay, Jil Caplan, Baptiste Carrion-Weiss, Pauline Chagne, Lyly Chartiez, Claire Chazal, Jean-Yves Chilot , Jérémy Colas, Marie-Laure Crochant, Marlène Da Rocha, Marie-Armelle Deguy, Marianne Denicourt, Maruschka Detmers, Valérie Donzelli, Elise DouyèreVictoire du Bois, Charlie Fargialla, Juliette Forin, Caroline Fouilhoux Dominique Frot, Xavier Gallais, Nicole Garcia, Benjamin Gauthier, Pascal Greggory, Brigitte Guedj, Denis Guénoun, Clara Hedouin, Ava Hervier, Brice Hillairet, Thierry Illouz, Irène Jacob, Valérie Karsenti, Pia Lagrange, Céline Langlois, Emmanuelle Lepoutre , Françoise Lorente, Malo Martin, Sophie Millon, Félix Moati, Cédric Moreau, Julie Moulier, Jean-Charles Mouveaux, Véronique Müller, Marie Nimier, Pierre Notte, Lisa Otjacques, Claude Bernard Perot, Marie Perret, Judith Périllat, Jeanne Peylet – Frisch, Dominique Pinon, Clara Ponsot, Guillaume Pottier, Caroline Proust, Antoine Prud'homme de la Boussinière, Cristiana Reali, Louise Rebourg, Anne Rodier, Alexandre Ruby, Volodia Serre, Giorgia Sinicorni, Raphaëlle Spagnoli, Sophie Tellier, Charles Templon, Nadia Tereszkiewicz, Guillaume Toucas, Ségolène Van Der Straten, Valérie Vogt, Astrid Whettnall et Thomas Zuani

 

Avec la complicité

des artistes amis de La Comédie de Saint-Etienne 
Tamara Al Saadi, Cécile Bournay, Matthieu Desbordes, Rachel Dufour, Philippe Durand, Gabriel F, Romain Fauroux, Parelle Gervasoni, Elsa Imbert, Nathalie Matter, Matthieu Naulleau, Nathalie Ortega, Stéphane Piveteau, Manon Raffaelli, Julien Rocha,
 Cedric Veschambre, Thierry Vu Huu, Laurent Ziserman, Christel Zubillaga

des acteurs du spectacle Candide d'Arnaud Meunier
Gabriel F, Tamara Al Saadi, Cécile Bournay, Matthieu Desbordes, Philippe Durand, Romain Fauroux, Nathalie Matter, Stéphane Piveteau

 

Nous tenions également à remercier chaleureusement les élèves et responsables des écoles nationales supérieures d’art dramatique pour leur implication.

le Conservatoire national supérieur d’art dramatique 
Alexandre Auvergne, Chloé Besson, Lola Blanchard, Vincent Breton, Manon Chircen, Théo Delezenne, Léa-Surya Diouf, Cécile Feuillet, Myriam Fichter, Yasmine Hadj Ali, Sasha Hekimian, May Hilaire, Héloïse Janjaud, Mirabelle Kalfon, Richard Le Gall, Camille Léon-Fucien, Benicia Makengele, Jinxuan Mao, Lucie Mancipoz, Neil-Adam Mohammedi, Nicolas Pietri, Chloé Ploton, Jordan Rezgui , Simon Roth, Anne Sée, Julie Tedesco, Léna Tournier, Zoé Van Herk, Padrig Vion

l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre 
Eléonore Alpi, Andréa Brusque, François Charron, Marie Demesy, Antoine De Toffoli, Alizée Durkheim, Katell Jan, Heidi Johansson, Manon Preterre

l’Ecole supérieure de La Comédie de Saint-Etienne

Lina Alsayed, Yohann-Hicham Boutahar, Ambre Febvre, Brahim Koutari, Chloé Laabab, Jonathan Mallard, Elise Martin, Djamil Mohamed, Julia, Roche, Mikael Treguer, Pierre Vuaille

l'École supérieure d'art dramatique de Paris 
Alexandra Blajovici, Louisa Chas , Anaïs Deafy, Eloïse Guérineaudelamérie, Gabriel Gozlan, Hugo Lecuit, Xaverine Lefebvre, Marie Mahé, Inès Naoun, Coline Rage, Julien de Saint – Jean

l’École du Théâtre national de Strasbourg
Guillaume Doireau, Quentin Ehret, Gulliver Hecq, Simon Jacquard, Emilie Lehuraux, Aurore Lévy, Leïla Muse , Ferdinand Régent, Achille Reggiani , Théo Salemkour, Léa Sery, Marion Stenton, Cindy Vincent, Sefa Yeboah